COMMENT PRÉPARER LES FICHIERS À ENVOYER À L’IMPRIMERIE

,

Chez CEVAGRAF S.C.C.L. nous voulons faciliter la tâche des graphistes dans la préparation des fichiers, c’est pourquoi nous présentons ce guide pratique pour aider le concepteur graphique.

Imprimer d’un Livre

Dans ce post, nous détaillons tous les aspects à prendre en compte lors de la préparation des fichiers à envoyer à l’imprimerie.

Alors, qu’est-ce que je dois apporter à l’imprimerie ?

Option 1 (et la plus sûre) : PDF, le format standard pour la remise de documents à l’imprimerie

Il est essentiel de partir d’un principe : mieux les originaux sont préparés pour les envoyer à l’imprimerie, moins de désagréments pour tout le monde… et donc moins de coûts pour le client. Comme le dit le proverbe : Le temps, c’est de l’argent. Le fait de fournir des originaux bien faits à l’imprimerie accélère le processus de production et surtout permet d’éviter les coûts imprévus.

Quel est le format standard pour la remise des documents à l’imprimerie ? Le PDF haute résolution. Pour le service prépresse, il est beaucoup plus rapide et plus fiable de travailler avec des fichiers PDF fournis par les clients. En fait, les logiciels de traitement de fichiers prépresse fonctionnent exclusivement avec des documents PDF.

Les logiciels de PAO mentionnés offrent des fonctionnalités intéressantes. Parmi elles, la possibilité de générer des fichiers PDF. Il s’agit d’une procédure simple et conviviale.

Voir l’article  » Comment créer des PDF à envoyer à l’imprimerie avec différents logiciels « 

Option 2 : Envoyer les fichiers en ouvert (Assemblage)

L’envoi des fichiers en format ouvert (InDesign, Illustrator, QuarkXpress) ralentit le processus et accroît l’incertitude quant au résultat final. L’envoi des fichiers ouverts vous oblige à joindre les liens (c’est-à-dire, les images liées dans les fichiers) et les polices de caractères ou typographies. Le simple fait de devoir installer les polices de caractères et d’ouvrir les documents dans un autre ordinateur que celui où la mise en page a été faite, entraîne un temps supplémentaire que l’imprimeur peut facturer au client avec tous ses droits. Outre le temps nécessaire à l’installation, il faut ajouter le temps nécessaire à la révision des fichiers et à la génération du PDF par le service prépresse de l’imprimerie pour une révision ultérieure par le client.

Cela signifie-t-il que vous ne pouvez pas envoyer des fichiers ouverts à l’imprimerie ? Non. Le client peut envoyer les fichiers ouverts (plus les polices et les liens) s’il le souhaite ; seulement que l’augmentation du temps de gestion peut entraîner des coûts supplémentaires de la part de l’imprimeur… en plus du retard dans la production.

Dans ce cas, le client doit faire parvenir à l’imprimeur tous les éléments ci-dessous :

Fichier ouvert du travail (.indd, .qxp, .fh11, .cdr, …)
Liens du travail, les images et les graphiques liés (.eps, .tif, .jpg)
Polices de caractères tracées ou jointes (PostScript ou TrueType)
PDF basse résolution du travail, comme échantillon de vérification visuelle.

 

Sangrado   Preparación de archivos para enviar a la imprenta   enviar archivos a la imprenta   Preparar archivos

 

Voir l’article  » Rassembler les infos pour la sortie – Assemblage « 

Instructions générales et recommandations pour la remise des fichiers à l’imprimerie

Nous vous recommandons vivement de faire au moins ces 5 contrôles de base avant d’envoyer les fichiers à l’imprimerie.

Indiquez le nom de la personne de contact, le numéro de téléphone et une adresse électronique à contacter en cas de problème avec les fichiers.

Évitez d’écrire des noms de fichiers trop longs, ainsi que des caractères spéciaux. N’envoyez pas de matériel inutile ou en double.

Lors de l’envoi de matériel et de fichiers par e-mail ou FTP, il est conseillé de compresser au format ZIP le dossier dans lequel sont tous les fichiers à envoyer.

Envoyez une copie du document avec les polices non tracées, au cas où des modifications de dernière minute devraient être réalisées.

Utilisez l’option  » ASSEMBLAGE  » ou  » RASSEMBLER LES INFOS POUR LA SORTIE «  qui est présente dans tous les logiciels de mise en page, laquelle est très utile pour ne pas oublier aucun lien ou police.

Ne pas faire d’impositions ou montages. Définir la taille de la page du fichier à la mesure finale établie dans le devis. Ne placez pas plusieurs tirages dans un grand format de page.

Il est important de bien préciser tous les détails concernant la manière dont nous voulons notre produit, en particulier dans les dossiers qui nécessitent une manipulation particulière. Laisser des choses sans préciser peut conduire à des malentendus.

Dans le cas d’impressions de brochures pliées, ajoutez une maquette indiquant ce qu’est la couverture avant et ce qu’est la couverture arrière. Étudier quelles sont les mesures des volets idéales dans la conception des dépliants 3 volets enveloppants, dépliants 4 volets et en général des dépliants publicitaires quel que soit le type de pliage.

Joignez une épreuve imprimée en couleur et mise à jour si possible. Sinon, envoyez un PDF (même s’il est à basse résolution).

Les logiciels PAO admis sont : InDesign, Freehand, QuarkXPress, CorelDraw, Illustrator ou Photoshop. Pour les fichiers réalisés sous Word, Excel ou Publisher (non appropriés pour l’impression), envoyez un PDF de haute qualité, réalisé à partir du même PC que celui où ils ont été créés.

Assistance

Si vous avez encore des questions sur la préparation des fichiers, nous vous renvoyons à notre centre d’aide, où vous pourrez certainement les résoudre.

Sur le thème:
Parties d’un Livre